Les camps FEMA ne sont pas des camps de concentration pour les sans-abris aux Etats-Unis.

5-HOAX-NET ENTETE

Extrait :

On y parle des États Unis, soit de « l’empire de la liberté » et de l’initiative privée, le paradis des « opportunités », des « droits humains » et d’autres mots qui ont assumé le poids de lieux communs sur lesquels il n’est plus nécessaire de raisonner ou de s’interroger. Dans ce paradis, les « sans domicile fixe » – les chômeurs qui ont perdu aussi la maison et la possibilité d’avoir un revenu pour en louer une – sont enfermés dans des camps de concentration. En tout égaux à ceux des nazis ou des camps d’enfermement des pays en guerre.

Le problème est que aux États Unis il n’y a aucune guerre. Mais les sans domicile fixe sont – tacitement ou explicitement – encadrés en tant qu’ennemis combattants. Et enfermés. Sans infraction, sans procès, sans limite temporelle.

Source :blog  MEDIAPART.fr

1-STATUT-FAUX2

Le NATIONAL REPORT titrait en avril 2015 : 

FEMA’s First Concentration Camp Officially Opens In Arizona

  • Le premier camps de concentration FEMA ouvert officiellement en Arizona.

 Nous vous rappelons que National Report est un média satirique où tout est FAUX !


Mais passons aux choses sérieuses:

RUMEUR SUR UNE CONSPIRATION :

Comme il faut bien commencer par quelque chose, commençons par analyser quelques photos.
Jamais une publication n’a eu autant de photos détournées ou interprétées afin d’essayer de prouver que ces camps existent bel et bien, ne pouvant pas faire un démontage sur toutes les photos existantes, nous nous sommes contentés de prendre les plus courantes  !

01

PHOTO SATELLITE :

02

La réalité est que cette photo n’a rien d’un supposé camp de concentration FEMA dans le Wyoming, mais est en fait une image satellite d’un camp de travaux forcés en Corée du Nord (photo de droite).

Camp de travaux forcés de Kaechon Corée du Nord
L’emprisonnement au camp de détention de Kaechon est à perpétuité sans aucune possibilité de libération. Les prisonniers sont contraints au travail forcé jusqu’à leur mort.
Les gens considérés comme dangereux politiquement et leurs familles y sont déportés sans aucun jugement et y vivent totalement isolés de l’extérieur.
Sources : WikipédiaPOPULAR MECHANICS


LES SOI-DISANT CAMPS DE CONCENTRATION FEMA :
12Lorsque l’on regarde la concentration des sites, surtout pour nos pays France/Belgique, si il y aurait autant de camps de concentration qu’indiqué, ça ne passerait pas inaperçu, il nous semble !


Ceci serait un camp de concentration FEMA :

08

Centre de détentionTwo Rivers à Hardin dans le Montana.
Promu par un consortium de courtiers principalement texans, les constructeurs (construction Hale-Mills), architectes (James Parkey / Corplan) et les opérateurs (Emerald Corrections), en dépit d’une première analyse de faisabilité économique qui a conclu qu’il ne serait pas un projet viable, et malgré les obstacles législatifs importants, on commencé la construction du Centre de détention régional « TWO RIVERS, situé à Hardin , Montana , en 2006.

Le centre de détention a été terminé en Septembre 2007. Il a favorisé les espoirs de création d’emplois pour plus de 100 personnes et de stimuler l’économie de la petite ville de 3.400 habitants.

En Mars 2009, le conseil municipal a voté Hardin par 5-0 pour soutenir une proposition visant à présenter les détenus des États-Unis camps de détention à Guantanamo Bay , Cuba , à Hardin, bien que les dirigeants du Congrès de l’ État se sont opposés au plan.

En Octobre 2012, Ce centre de détention accueillera 120 détenus ayant des besoin spéciaux, mais ils ne resteront qu’un an.
Après avoir été vacant pendant plus de sept ans après la construction a été achevée, le Fonds est devenu opérationnel en Juillet 2014 et en Août 2014 accepté les réels premiers détenus.
En Février 2016, bien qu’à un moment la population carcérale avait gonflé à 250 détenus avec les Amérindiens et les prisonniers de la prison du Dakota du Nord , l’établissement s’est encore une fois retrouvé vide et sa dette de non-paiement et les intérêts avaient augmentés à plus de 40 millions $ et avait coûté la ville de Hardin 582595 $ versée à Two Rivers depuis 2004 pour maintenir l’installation.

Source :Wikipédia

Aujourd’hui, il est presque devenu le centre touristique de la petite ville de Harin comme on peut le voir sur cette vidéo :

Le maire Kim Hammond a eu la gentillesse d’organiser une tournée pour nous de  Two Rivers  qui a été dans les nouvelles récemment .

Nous avons été guidés par Jeffrey S. McDowell


 Les cercueils FEMA :
03
04
Un caveau ne sert pas à mettre un corps dedans, il sert à accueillir un cercueil dans lequel se trouve le corps.

Ce caveau est utilisé dans plusieurs États américains afin d’éviter l’affaissement  du sol qui est un problème dans les cimetières.
Source : Gormley Funeral Home.com

07

07-Source : Metabunk.org


Des cadavres retrouvés sur un camp FEMA :
06


Les trains de transport FEMA :
09

10

Il s’agit en réalité, d’un wagon AMTRAK tout à fait normal  de 3 étages servant à transporter les voitures aux USA et au Canada, comme on peut le voir sur ces vidéos  :



En ce qui concerne le contenu :

CAMPS  DE CONCENTRATION FEMA pour les dissidents politiques, les sans-abris etc…est-ce VRAI comme semble l’indiquer les commentaires  de Linda THOMPSON dans cette vidéo ?

Mais au fait, qui est vraiment Linda THOMPSON ?

13

Linda Thompson (26 Avril, 1953 – 10 mai 2009) était une avocate Américaine, cinéaste, et la fondatrice de la Fédération de la Justice américain. En 1993, elle quitte son emploi comme avocate à Indianapolis , Indiana, pour commencer la Fédération de la Justice américaine, un groupe sans but lucratif qui a favorisé les pro-armes et la pro-Constitution, elle fait sa propagande sur une radio à ondes courtes à travers un  bulletin board system sur ordinateur, elle leur vend son bulletin d’information et ses vidéos.

Hélicoptères noirs et allégations du camp FEMA

Elle a fait un troisième film en 1994, l’Amérique Under Siege accusant le gouvernement d’utiliser  » des  hélicoptères noirs  contre les patriotes, et l’ Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) de l’établissement des camps de concentration, les installations qu’elle prétendait étaient de prévenir les patriotes d’interférer dans les plans de la FEMA pour établir un  » New Ordre Mondial » Le supposé Camp de concentration FEMA était en réalité un atelier de réparation de wagon Amtrak en Indiana.

15

Marche proposée sur Washington

En 1994, Thompson se déclara «adjudant général par intérim» de la «Milice indienne des États-Unis» et a annoncé des plans pour une marche armée sur Washington, DC en Septembre de cette année. Le projet de la marche a été presque immédiatement dénoncé par les groupes de droite , y compris la John Birch Society , et Linda Thompson a dû ensuite annuler la marche.

Plus tard, elle a été arrêtée pour avoir bloqué un cortège présidentiel à Indianapolis , et plusieurs armes ont été trouvées dans son automobile.
Elle s’est suicidée le 10 Mai 2009.

Source : Wikipédia


Une enquête a prouvé que les soi-disant camps d’extermination, n’étaient que des bases d’entrainement militaire haute sécurité, et pouvant servir également à la FEMA en cas de catastrophe naturelle ou autre et qui impliquerait le déplacement d’un grand nombre de personnes afin de les mettre en sécurité.

Certaines bases étant très vétustes, un grand nombre d’améliorations ont été apportées, comme la rénovation du chauffage au gaz que les conspis se sont empressés de mettre en  parallèle avec les chambres à gaz des nazis.


DÉMYSTIFICATION VISUELLE :

Glenn BECK polémiste américain, animateur de radio, commentateur sur la chaîne de télévision Fox News et écrivain affirmera d’abord sur FOX NEWS que ces camps de concentration FEMA existent bien, avant de se rétracter et d’inviter l’éditeur en chef James Meigs de Popular Mechanics pour discuter de la légitimité de la théorie conspirationniste sur les camps de concentration FEMA.

James Meigs est le même gars qui a démystifié les théories de la conspiration du 9/11

Chercheurs de Vérité !

Voici l’entretien en vidéo et version originale :


Pour terminer, qu’est-ce qu’exactement FEMA ?
l’Agence fédérale des situations d’urgence, l’organisme gouvernemental dédié à assurer l’arrivée des secours en situation d’urgence sur le territoire des États-Unis .


HOAX-NET : Notre conclusion qui n’engage que nous :

Beaucoup de médias dans le Monde, et aux États-Unis en particulier, on fait des reportages avec témoignages en quantité industrielle, mais aucun d’eux n’a réussi à prouver que des « camps de concentrations » servaient pour  y enfermer les « sans domicile fixe », les chômeurs qui ont perdu leur maison et la possibilité d’avoir un revenu pour en louer une  !
De plus lorsque l’on voit le nombre impressionnant, d’articles, témoignages, photos et supposées vidéos détournées, hors contexte,interprétées pour montrer des preuves de… On ne peut que dire que ces camps d’extermination sont une pure invention conspi.
Soyons logique, si de tels camps devraient éliminer la misère dans leur pays, c’est le pays lui même qui devrait devenir un camps de concentration !
Pour finir, il est curieux qu’un grand nombres de médias aient réussis à filmer des infrastructures des soit disant camps, mais qu’à aucun moment, ils n’aient réussis à filmer ou à prendre des photos des gens qui y seraient débarqués des trains, ou qui y seraient enfermés, pourtant, à notre époque, rien n’est dissimulable, demandez aux paparazzi !


QUAND LA RUMEUR EST TENACE AU FIL DES ANNÉES QUI PASSENT :
11


Sources : WikipédiaPOPULAR MECHANICSWikipédia –  Gormley Funeral Home.com Metabunk.org  – BNSF and KCS Auto-Max cars – Wikipédia Linda Thompson- Popular Mechanics.com –


Autre(s) source(s) :