Les compteurs Linky seront obligatoires.


5-HOAX-NET ENTETE

Se défendre contre le Linky
Si ce n’est déjà fait pour vous, l’on va, en France, bientôt vous contacter pour vous annoncer que l’on (la société « Enédis », anciennement « ERDF ») va bientôt « gratuitement » (à l’arrivée, via vos factures, c’est quand même vous qui payez!) vous installer, à la place de votre actuel compteur d’électricité, le nouveau compteur « intelligent » « Linky »…C’est dire si votre compteur « actuel » est bête! Tout ce qui est nouveau est censé être mieux que ce qui a précédé, mais, dans la réalité, c’est loin d’être le cas!En fait, il est clairement établi que le compteur dit « intelligent » ne présente aucun intérêt pour les abonnés consommateurs d’électricité, si ce n’est celui de se faire davantage espionner façon « big brother », de se faire, « grâce » à la technologie CPL (courant porteur en ligne), davantage s’exposer à des ondes électromagnétiques nocives, de davantage s’exposer à des risques de pannes ou même d’incendies.Et même les indistriels disent maintenant que, même pour eux, la technologie des compteurs communiquants est inutile!
Bref, clairement un « progrès » en marche arrière! Toutefois, les citoyens moutons s’organisent, et de plus en plus de particuliers et même de communes (230 à ce jour, dont des villes de la taille de Caen!) s’opposent maintenant au compteur « intelligent », en fait nullement imposé par l’Europe puisque déjà refusé par l’Allemagne!Si, par ignorance ou passivité, vous laissez ce dangereux mouchard être installé chez vous, il vous sera ensuite, une fois constaté les nuisances, bien que cela ne soit pas impossible, beaucoup plus difficile de vous en débarrasser.Au sujet des atteintes à la vie privée il n’est certes pas insignifiant que la Ligue des Droits de l’Homme s’oppose au déploiement du compteur Linky.
En outre, il est important de savoir que même l’OMS, depuis quelques années, reconnait le caractère potentiellement cancérogène des ondes électromagnétiques (classées en 2B) et que les assureurs ne couvrent plus les risques liés à l’impact des ondes électromagnétiques. Si les risques liés aux ondes électromagnétiques étaient insignifiants, les assurances refuseraient-elles de les couvrir?
Alors pouvez-vous refuser l’intallation du Linky chez vous? La réponse est clairement oui.

ARTICLE INTÉGRAL ICI 

 

1-STATUT FAUX

Linky c’est quoi ?

Linky est la nouvelle génération de compteurs d’Enedis. (Anciennement ERDF )

C’est un compteur communicant, ceci signifie qu’il peut recevoir des ordres et envoyer des données sans l’intervention physique d’un technicien. Il a été conçu pour faciliter la vie des clients d’Enedis.

Capture Linky

Lors du remplacement, ni le compteur, ni sa pose, ne seront facturés au client. Les compteurs Linky sont un investissement d’Enedis pour moderniser le réseau, au même titre que l’enfouissement des lignes électriques.

Pour autant, il n’est pas gratuit. Les coûts de déploiement seraient compensés par les gains, dus notamment au fait qu’ERDF n’aura plus à envoyer de techniciens. L’opération serait donc neutre pour le consommateur.


Je dois accepter le remplacement de mon compteur ? OUI 

Il est expressément stipulé dans votre contrat que le gestionnaire de réseau peut « procéder au remplacement des appareils en fonction des évolutions technologiques.

En effet, le compteur n’est pas la propriété du client.

Par conséquent, le consommateur n’a aucun droit sur ce compteur.

Par ailleurs, vous ne pouvez interdire l’accès au compteur à un technicien ERDF ou un agent agréé, même si ce compteur se trouve à l’intérieur de votre logement. En refusant la pose du compteur, vous risquez d’engager votre responsabilité à l’égard du professionnel, avec un risque de résiliation du contrat qui dit du coup coupure de courant.


Les données des utilisateurs sont-elles protégées ?

Les compteurs Linky ont aussi suscité de nombreuses interrogations de la part des défenseurs de la vie privée. En cause, principalement, la collecte de la « courbe de charge »  la consommation électrique heure par heure.

La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) avait donc émis des recommandations plutôt strictes sur la collecte de ces informations.

  • les compteurs « Linky » seraient paramétrés pour enregistrer en local la courbe de charge, au pas horaire, pour une durée maximale d’un an ;
  • le consentement de l’abonné serait demandé pour la remontée de la courbe de charge dans le système d’information d’ERDF ainsi que pour la transmission de la courbe de charge aux tiers ;
  • l’usager serait en position de s’opposer au déclenchement de ce stockage en local, par le biais d’une case à cocher, sans avoir à motiver sa décision ;

Le compteur Linky est t’il dangereux pour la santé ? NON

Le Laboratoire National de Métrologie et d’Essais a testé le rayonnement électromagnétique du compteur Linky.

Et à valider par ce certificat la conformité du compteur Linky

 

Capture

Ainsi, le compteur Linky, d’après ERDF, ne présente pas plus de danger les autres appareils déjà présents dans tous les foyers comme les smartphones, les ordinateurs, tablettes et autres objets connectés.


Conclusion :

D’une manière générale, si Linky ne mérite pas forcément le tollé médiatique qu’il a reçu, il paraît indispensable qu’ERDF prenne en main la communication des nouveaux compteurs Linky et montre au grand public ses réussites et ses exemples concrets pour rassurer les gens. Le principal problème que les compteurs Linky rencontrent aujourd’hui réside dans une désinformation et une reprise d’informations inadaptée.

Les compteurs sont la propriété de l’Etat , votre contrat EDF prévoit en effet que le compteur est « fourni et posé par ERDF », qu’il « fait partie du domaine concédé » et qu’il est « entretenu, vérifié et renouvelé » par ses soins.

Z-1-


Sources : Enedis – Metronews – UFC-QueChoisir – CNIL – 


Autre(s) source(s) :