Le lion ne marche pas seul, il vit en groupe !

baniere-site-faux

2016-buzzfil-france-1

baniere-site-faux

Le Texte est Faux et archi-faux : Le lion que nous aimons nommer le roi de la jungle se déplace en clan, il est le procréateur et le protecteur de son groupe.
 
La vie du lion.
Une vie sociale structurée et libérale.
 
Les lions sont les seuls félins à vivre en groupe social.
Les rares individus solitaires sont presque toujours des lions âgés, blessés ou malades.
Contrairement à d’autres sociétés animales très hiérarchisées, les lions et les lionnes d’une même troupe jouissent de droits égaux et fondent leur survie sur des liens étroits.
Ils passent la majorité de leur existence en parfaite harmonie avec leurs compagnons.
Ce n’est qu’au moment du partage des proies que se manifeste une dominance des mâles, plus forts, sur les femelles.
Une troupe se maintient plusieurs années. Les lionnes restent généralement toute leur vie dans le même groupe, de mère en fille. Elles chassent et élèvent ensemble leurs petits.
Les mâles, en revanche, ne sont pas des membres permanents du groupe.
Si les jeunes mâles (et, quelquefois, de jeunes femelles) n’ont pas quitté spontanément la tribu à l’âge de 3 ans et demi au plus tard, ils sont chassés. Ils partent seuls ou, le plus souvent, par deux ou trois individus du même âge, et deviennent nomades.
Cette émigration contribue à maintenir l’équilibre entre les effectifs du groupe et la quantité de proies disponibles.
Les jeunes lions errants rôdent aux alentours des autres troupes, guettant les signes de faiblesse ou de vieillesse des mâles dont ils prendront la place. La rotation des mâles à l’intérieur d’une troupe s’effectuerait tous les 2 ou 3 ans. La taille d’une troupe est très variable, pouvant aller de 2 à 40 individus.
Des recherches menées dans les parcs de Serengeti (Tanzanie) et de Kruger (Afrique du Sud) montrent qu’une troupe moyenne comprend 13 animaux ; elle est composée de 4 à 5 femelles adultes, 3 à 4 pré-adultes, 2 à 3 jeunes et de 1 à 2 mâles adultes. Les mâles adultes d’un groupe sont de statut égal ; ils sont souvent apparentés entre eux mais sans lien de filiation avec les femelles.
Conclusion:
Une bonne chasse aux clics, c’est comme un bon reportage photographique sur les lions, cela demande un minimum de savoir avant de se lancer !

z-1


Sources : Larousse.fr –  Vie sauvage


Autre(s) source(s) :