Non, des porte-clés gratuits ne sont pas donnés aux pompes à essence pour vous voler


En ce moment il y a des porte clés pour accrocher au rétroviseur qui sont distribués à des pompes à essence et sur des parkings. Ils sont gratuits….mais ne les acceptez pas……il y a une puce a l’intérieur.
Les criminels vous suivent de la pompe jusque chez vous et savent ainsi quand vous n’êtes pas à la maison et ils vous cambriolent.
Selon la police c’est le travail des roumains, vous avez été avertis..faites pareil faites tourner un maxxxxx

ET AUSSI :

Une vraie légende urbaine

L’origine de cette rumeur date de 2008.
A l’origine c’est un courriel qui met en garde les automobilistes que des porte-clés sont donnés gratuitement aux stations-service et qui contiennent en fait un appareil caché, alimenté par le soleil qui peut permettre aux criminels de suivre les mouvements des victimes potentielles. Selon le courrier électronique, le système a été découvert après qu’un conducteur ai découvert « un petit circuit électronique fonctionnant à la puissance du soleil » quand il a démantelé un porte-clé remis par un préposé d’une station-service. Le message affirme également que la police était déjà au courant du système lorsque le conducteur les a informé de sa découverte.

En 2010, une version abrégée du message a commencé à circuler sur une mise en garde de ne pas accepter de porte-clés gratuits dans les stations-service. La version 2010 est prétendue comme être un message de la police sud-africaine. Tout comme la version 2008, la version plus récente contient des photographies d’un porte-clé démonté montrant soi-disant le dispositif de suivi.


Plus tard et tout aussi faux , la version omet les photos des porte-clés et prétend être une « alerte de sécurité » d’un service de police non précisé.

Cependant, l’avertissement est FAUX et les revendications dans le message ne sont pas fondées.
En 2008, des porte-clés promotionnels gratuits ont été distribués dans les stations-service en Afrique du Sud par le détaillant de carburant Caltex. Cependant, les porte-clés sont totalement inoffensifs et ne contiennent aucune sorte de dispositif de suivi. L’électronique logé à l’intérieur du porte-clés n’a pas la capacité d’avoir un suivi. De plus, plutôt que de confirmer qu’ils sont au courant d’un tel système, la police en Afrique du Sud a déclaré que c’était un canular. Caltex a également démystifié la rumeur.

En août 2008, un rapport de la police sud-africaine confirme que cette histoire est un canular :

  • Le porte-parole de la police, le surintendant Vincent Mdunge a déclaré que ces allégations étaient fausses et que la police enquête maintenant d’où proviennent ces courriels.
  • « C’est clairement un canular et les automobilistes n’ont pas de craintes à avoir. De telles hypothèses sont vraiment risibles. Nous allons certainement ouvrir des poursuites pénales contre les auteurs une fois qu’ils seront pris. »
  • Caltex a rassuré les clients sur le fait que les porte-clés qui sont distribués dans les stations-service ne disposent pas de dispositifs de suivi et que cela faisait partie d’une campagne de sensibilisation à la marque pour promouvoir « Power Caltex Diesel », a déclaré le porte-parole Miranda Anthony.
  • « Nous faisons une promotion « Power Caltex Diesel » à travers notre réseau de stations-service. Des porte-clés de marque Caltex ont été donné à nos clients diesel dans le cadre de cette promotion. La nouveauté est que nos porte-clés ont un dispositif clignotant destinés à faire connaître le produit. »

Depuis, cette publication n’a cessé de prospérer sous toutes les formes dans les pays anglo-saxons, avant de débarquer chez nous.


MISE A JOUR du 15 Mai 2018, soit 10 ans après la première publication de cette FAUSSE MISE EN GARDE, le message nous revient sous une autre forme, là il ne s’agit plus que des pompes à essence, mais de parkings, et de restaurants, bien que se soit toujours aussi FAUX.

Quant au numéro de téléphone, il correspond bien à la municipalité d’Avignon, qui se plaint de nombreux appels téléphonique à propos de cette rumeur et qui engorge leur standard.
D’autres parts, il est tout à fait inconscient de citer un organisme judiciaire, si le communiqué ne provient pas de celui-ci, d’autant plus sur une FAUSSE MISE EN GARDE datant d’il y a déjà 10 ans.


Sources : HOAX-SLAYER.com –  HoaxBusterSnopes.comMail & Gardian