Non, il n’y a pas de prime de 5.000€ octroyée aux hôpitaux pour un décès dû au Covid-19.

 

Une publication très partagée sur les réseaux sociaux affirme qu’une dame décédée d’un cancer aurait été déclarée comme étant décédée du covid-19 pour que l’hôpital puisse toucher une prime de 5.000€.
Cependant cette publication est fausse à plusieurs titres.

Cette fausse information virale est partie d’internautes belges.

Selon « dpa-factchecking.com »

le Ministère de la Santé publique belge dément.

Florent Baudewyns, porte-parole de la Ministre Maggie De Block a certifié que :

  • « L’information est évidemment fausse »et il n’y a pas de ‘subside décès covid-19’ »

L’INAMI, l’Institut National d’assurance Maladie-Invalidité, ne fait mention nulle part d’une quelconque prime de 5000 euros octroyée au secteur.

La rumeur proviendrait d’une publication destinée aux aides et subsides octroyés par la région wallonne aux indépendants et aux petites entreprises qui ont dû arrêter leur activité durant le confinement. Dans un document du service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale consacré aux « mesures COVID-19 », on lit :

  • « une indemnité forfaitaire de 5.000 € sera octroyée aux secteurs d’activités qui doivent fermer leurs portes ou sont à l’arrêt (Horeca, commerces de détail, hébergements, agences de voyage, autocaristes, attractions touristiques, taxis…). »

Il est à noter que dans cette publication dépourvue de sources, il n’y a aucune information vérifiable. De plus, un décès peut tout aussi bien découler des deux maladies, par exemple une personne souffrant d’un cancer ayant contracté le Covid19. Il appartient alors au médecin de déterminer la cause principale du décès en s’appuyant sur les guidelines de l’OMS, qui décrivent la manière d’attribuer une hiérarchie dans les causes de décès quand plusieurs problèmes sont présent.

web.archive.orgINAMIOMSdpa-factchecking.com