Non, le coronavirus n’a pas été développé comme une arme biologique


EXTRAIT :

Un officier du renseignement chinois révèle la véritable ampleur de la crise du «coronavirus» en Chine.

Je suis un officier supérieur du renseignement militaire chinois et je connais la vérité sur l’épidémie de «virus corona». C’est bien pire que ce que les médias vous disent.

Je suis un citoyen chinois de Wuhan qui occupe – ou occupe peut-être – un poste de haut rang dans le renseignement militaire. Je suis également membre du Parti communiste chinois. En tant que haut fonctionnaire près du sommet du Parti, j’ai accès à de nombreuses informations classifiées et j’ai été impliqué dans de nombreux projets gouvernementaux très secrets. J’ai un doctorat d’une grande université d’un pays occidental, c’est pourquoi je suis capable de rédiger mon compte en anglais

Vous connaissez maintenant la récente flambée de 2019-nCoV , également connue sous le nom de NCP, ou simplement «coronavirus». Vous aurez entendu dire qu’elle provenait de Wuhan, une ville industrielle de Chine, et qu’elle provenait d’un animal – très probablement une chauve-souris ou un pangolin – vendu sur un marché d’animaux sauvages. On vous aura dit qu’il s’agit d’une maladie de type grippal qui peut, dans les cas graves, provoquer une pneumonie, une insuffisance respiratoire et la mort.

Enfin, vous avez peut-être entendu dire que bien que la maladie soit très contagieuse, elle n’est dangereuse que pour les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli. Le taux officiel de létalité est d’environ 2% environ.

Tout cela est un tas de mensonges concoctés par l’État chinois avec le soutien tacite de l’État profond américain et de ses amis dans l’Union européenne, la Russie et l’Australie, et diffusés par les médias dociles dans tous ces pays.

Le Comité permanent du Parti communiste chinois a estimé que ces menaces menaçaient gravement l’intégrité et la stabilité de la patrie. Le gouvernement américain et l’UE savaient tous les deux que les Chinois travaillaient secrètement sur un agent biologique censé rendre les manifestants dociles et obéissants. Sans entrer dans les détails, j’ai travaillé sur ce projet. Nous avons essayé de développer une sorte de pulvérisation qui pourrait être dispersée à partir d’hélicoptères ou de drones et qui entraînerait un retard mental et un changement de comportement……

Souvent publié par des sites conspirationnistes, ou des pseudoscientifiques, on écrit bien des choses qui vont dans tous les sens sur le « coronavirus 2019-nCoV », très souvent fausses et/ou non prouvées . Cette très longue publication dans sa version originale dont nous avons pris quelques extraits, en est un exemple flagrant.
En effet, il s’agit d’un grand n’importe quoi, mêlant les hauts responsables Chinois, Européens, Americains et même Deach, si si…., qui seraient à la base de la propagation du « 2019-nCoV » dans le monde.
Ce « média » va même jusqu’à avancer que le « 2019-nCoV » serait aspergé par un drone.

Une épidémie de 2019-nCoV en 2020, causée par un nouveau coronavirus, a suscité de nombreuses théories du complot relayée sur internet et donc inévitablement sur les réseaux sociaux.

L’une des théories les plus importantes (et non fondée) a allégué que le coronavirus a été créé dans un laboratoire gouvernemental en tant qu’arme biologique, puis libéré sur le peuple chinois par drone. Il n’y a aucune preuve pour étayer cette affirmation et plusieurs chercheurs ont contesté cette théorie comme étant illogique.

Mais comme on le sait, sur un réseau social, la propagation d’une rumeur une fois lancée est plus partagée qu’un démenti.


En février 2020, le site Internet « The UFO Spotlight On… »  a publié un article révélant la «vérité» sur la maladie, cet article a été repris ensuite mots pour mots par le blog  » Spread the light » (publication ci-dessus).

Tout cela ressemble à une fiction fantastique adaptée, à un roman d’espionnage ou à un film d’horreur, et c’est le cas.

  • Cette histoire a été initialement publiée sur « r / NoSleep », une section de Reddit dédiée aux histoires de fictions effrayantes.
  • L’histoire sur « The UFO Spotlight On… » contenait un lien vers l’auteur original. Cependant, ce lien peut avoir été difficile à trouver pour certains lecteurs car il était écrit en chinois.

Les messages sur « r / NoSleep » sont conçus pour être des histoires d’horreur réalistes comme le dit son « A PROPOS », mais les commentateurs les traitent souvent comme s’ils étaient réels.



D’autres rumeurs/canulars rapportées par le site « r / NoSleep »  portent sur une ville du Kansas qui a disparu dans les années 1950 ou encore des fourmis zombies qui ont infiltré un paquet de tampons.

Voilà…voilà… des histoires inventées qui font le tour du web et des réseaux sociaux, qui de plus sont prises pour vraies…. mais est-ce vraiment étonnant lorsque l’on sait que certains internautes prennent le web pour une grande encyclopédie à la vérité absolue ?

Snopes.com