POLÉMIQUE – Solidaris a supprimé la croix de notre St Nicolas !

Toujours les mêmes thèmes d’année en année,  cette fois c’est  SOLIDARIS,qui est mise en cause. C’est une mutuelle socialiste Belge qui a supprimé la croix sur la mitre du St.Nicolas que l’on fête le 6 Décembre de chaque année dans certains pays :

La Saint-Nicolas est une fête mettant en scène Nicolas de Myre. C’est une tradition vivace dans plusieurs pays européens ainsi que dans le nord et l’est de la France, qui se déroule le 6 décembre ou le 19 décembre pour l’Église orthodoxe utilisant le calendrier julien.

  • On fête la Saint-Nicolas notamment aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en France (Lorraine & Alsace, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté), en Allemagne, en Russie, en Autriche, en Italie (Frioul, Trentin-Haut-Adige et Province de Belluno), en Croatie, en Slovénie, en Hongrie, en Pologne, en République tchèque, en Lituanie, en Roumanie, en Bulgarie, au Royaume-Uni, en Ukraine en Slovaquie, en Serbie, en Grèce, à Chypre et dans certains cantons suisses

Les traditions diffèrent selon les régions. Un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants, qui est parfois remplacée par celle du Père Noël, pour la seule raison, que La St.Nicolas est proche de la fête de Noël, et donc du Père Noël, tout deux ayant les mêmes fonctions comme on peut le lire ci-dessus.

Voyons donc ce qui pose une pseudo polémique :
SOLIDARIS aurait enlevé la croix rouge sur la mitre de St.Nicolas. La revendication ferait une fois de plus allusion au fait que cette croix aurait été enlevée afin de ne pas déplaire aux musulmans. Or, c’est FAUX, SOLIDARIS a lancé un concours de dessin à colorier pour les enfants, laissant libre cours à leur imagination, les meilleurs recevant des cadeaux comme pour tout concours, et comme cette mutuelle socialiste a des adhérents de toutes confessions religieuses, ils voulaient, en enlevant cette croix, pouvoir faire profiter tous les enfants, comme le fait remarquer Le SOIR.be.
L’idée de SOLIDARIS n’était pas d’enlever cette croix pour ne pas déplaire à qui que se soit.
Mais évidemment que les internautes ayant constaté cette « disparition », ont tout de suite partagé cette affiche en dénonçant une atteinte aux « traditions », ce qui est FAUX, ce n’était pas l’intention.

Un article de SudInfo.be  a fait comme bien d’autres médias belges un article sur ce sujet, mais là encore , nous avons relevé cette petite phrase qui est FAUSSE  : « Car Saint-Nicolas était et reste un évêque, il n’y a donc aucune raison qu’il ne porte pas sa croix… »

En effet, si Saint Nicolas est bien un évêque :

  • Nicolas de Myre ou Nicolas de Bari, communément connu sous le nom de « Saint Nicolas » est né à Patare, en Lycie, vers 270 et mort à Myre en 345. Évêque de Myre en Lycie.

La mitre d’un évêque ne porte pas de croix, contrairement à ce que prétend SudInfo, comme on peut le voir sur la photo de la Cérémonie d’ordination de Pierre Antoine Bozo nouvel évêque de Limoges ci-dessous :

D’autre part, à la base, aucune croix n’était sur la mitre de St.Nicolas comme on le voit sur cette photo :

La mitre que l’on voit ci-dessus, étant celle des évêques.

Conclusion,
Rien ne sert de polémiquer sur le fait qu’un concours, car il s’agit bien de çela, représente St.Nicolas sans sa croix sur la mitre, il ne s’agit pas là de déplaire à qui que se soit, ni de porter atteinte aux « traditions », on pourrait même dire que c’est un retour aux sources puisque les premières représentations de St.Nicolas étaient avec une mitre sans croix,
Puis pour en finir avec cette pseudo-polémique le voici avec sa croix et…..

z-1


Sources :  Le SOIR.be. – SOLIDARISWikipédia/Fête St.NicolasWikipédia/Nicolas de Myre – Le POPULAIRE DU CENTRE –  buddhachannel.tvGoolgle Image