Attention : Angela vous surveille !

5-HOAX-NET ENTETE

L’application serait détournée par un réseau pédophile très dangereux ! Facteur qui vient perturber les utilisateurs de cette application sont les nombreux montages diffusés ce week-end sur la toile. L’un ou l’on peut y voir des captures d’écran d’Angela qui pose des questions très intimes aux enfants en leur affirmant pouvoir les observer dans leur quotidien.
L’autre : un montage photo où l’on voit deux enfants dans les yeux d’Angela. C’est ainsi qu’une véritable psychose s’est emparée des adolescents ce week-end avec le motif que l’application serait détournée par un réseau pédophile très dangereux.

12113449_10207871971137397_2487443556247844545_o

La vérité :

Après vérifications, il apparaît que tout ceci serait bien une rumeur lancée aux États-Unis avec comme seul but d’effrayer les plus jeunes.
Aucune de nos équipes n’a reçu de plaintes à ce sujet et tous les éléments transmis par internet confirment que nous avons à faire à des montages photos de mauvaise qualité.

Nous avons contacté l’éditeur qui nous a apporté les garanties suffisantes concernant la sécurité de ses applications.
Il prévient que « l’application utilisée en mode adulte peut-être perturbante car Angela est un programme informatique très avancé conçu pour simuler un cerveau humain intelligent dans le but de divertir l’utilisateur. »
Il précise « avoir beaucoup investi dans cette technologie de pointe en affinant constamment le cerveau adulte artificiel d’Angela afin qu’elle soit toujours plus intelligente et compétente à tenir des conversations de la vie réelle ».

Cependant tout ce que dit ou fait Angela est générique :

« …l’action est toujours la même et dépend de votre entrée. Par exemple, si vous lui montrez votre langue, elle commentera sur le fait que vous lui montriez votre langue. »

Concernant les données personnelles, l’éditeur prévient :

« Angela peut poser des questions très personnelles à l’utilisateur comme son nom, son âge et ses préférences personnelles mais que les noms propres et les chiffres restent mémorisés et cryptées dans le smartphone et nul part ailleurs.»

Comme toute entreprise prenant en charge le divertissement familial, l’éditeur est soumis à la protection de la vie privée et offre un environnement sûr pour jouer en toute sécurité.

Nous demandons donc aux parents de rassurer les plus jeunes concernant cette application et d’être vigilants afin que cette rumeur cesse d’être diffusée.

L’utilisation de cette application ne présente aucun risque et chacun peut jouer en toute sécurité.


Sources : Police NationaleL’Écho