Non, les abeilles n’ont pas construit cette structure d’elles-même.

 

ENQUÊTE de Steve Byrne sur Twitter.

Traduction et illustration authentique :

Team Hoax-Net.

Une photo qui a été partagée environ 50 000 fois sur Facebook prétend montrer un motif en nid d’abeille en forme de cœur qui aurait été fabriqué par des abeilles, après que leur propriétaire ait oublié de mettre des cadres dans leur ruche.

Cependant, tout n’est pas ce qu’il semble, grâce à une vérification des faits par le musicien Steve Byrne sur Twitter.

Une version de l’article remonte à 2015, lorsque la page Facebook du National Trust (NT) a publié la même image, en disant que la photo était d’un motif fait par des abeilles sous leurs soins au château de Bodiam.

En réponse à un lecteur Facebook sceptique qui a commenté l’image, le National Trust a répondu «c’est la vraie histoire», et affirmait que  « La photo a été prise par notre équipe locale lorsque nous avons publié ceci en 2015. »


Mais voilà, il s’avère que ce n’était pas vrai, « National Trust » a MENTI à ses lecteurs ; il a en fait volé une photo a un internaute apiculteur pour la prendre à son compte en y mettant une FAUSSE LÉGENDE comme nous verrons plus bas.

Il faut quand même souligner que « National Trust » n’est pas n’importe qui, car selon « Wikipédia.org/National Trust » :

  • « National Trust for Places of Historic Interest or Natural Beauty » (connu communément comme National Trust ou NT) est une association à but non lucratif britannique fondée en 1895 dans le but de conserver et de mettre en valeur des monuments et des sites d’intérêt collectif
    Qui est devenu en un siècle la plus importante organisation de ce type en Europe et le deuxième propriétaire foncier privé du Royaume-Uni, après la Couronne. Le NT gère plus de 300 monuments et 200 jardins qui vont de sites mégalithiques à des manoirs de toutes époques.

L’auteur de la photo originale est l’apiculteur Brian Fanner , qui a posté l’image sur Facebook en 2013, soit 2 ans avant « National Trust ».


On retrouve d’ailleurs l’authenticité de son métier (apiculteur) sur son compte facebook sur une publication datant de 2011 :

La description sur sa publication en 2013 était tout à fait différente puisque cette photo était dédiée à sa femme « Leila Flaherty Fanner ».

Quant au « National Trust », il a depuis modifié sa publication Facebook pour la créditer à l’auteur de la photo originale, Brian Fanner, et a supprimé l’implication faites sur leur propriété.
Dans un commentaire, « National Trust » essaie d’ailleurs lamentablement de se justifier comme on le voit ci-dessous :

 

Cette photo n’a pas été réalisée avec un quelconque logiciel de montage image, il ne s’agit pas non plus comme l’indique la publication facebook d’une construction d’architecture naturelle des abeilles, MAIS d’une astuce de manipulation des abeilles pour les diriger là où on veut qu’elles aillent.

Brian Fanner, l’auteur de cette photo explique à Steve Byrne comment il l’a réalisée :

  • Les lignes sont des fentes dans lesquelles une cire de fondation avec le motif en peigne dessus peut être placée … sécurisée avec de la cire d’abeille fondue. Normalement … une feuille … pour guider les abeilles pour savoir où construire. Alors elles viennent juste de tomber sur ce motif étrange de bande de fondation et commencent à construire dessus.
  • Après cela, elles le remplissent du mieux qu’elles peuvent. C’est une simple manipulation. Les abeilles sont Capensis. Le miel était probablement une plante succulente de début de saison appelée «vygie».
  • J’ai appelé l’image « un cœur doux » dédié à ma femme … par le tout premier message sur ma page Facebook en 2013. Nous avons gratté tout le peigne de la planche, filtré la cire et consommé … non une œuvre d’art très pratique à conserver.

iflscience.comfullfact.org  – twitter.com/byrnesong/statusWikipédia.org/National Trust