NON, Les refugies et « futurs nouveaux Belges » ne reçoivent pas 38euros / jour et par personne en Belgique.

EN TEXTE :
Non ! Mais honte à nos gouvernants, Oui !!!! Ce que les réfugiés de l’aéroport de Bierset (Liège) ont revendiqué et obtenu !! Seulement 38 euros par jour, comme argent de poche,38 Euros par jour !!!
Tout le monde doit le savoir!!!
Ce que tout le monde sait déjà….à vomir !!!!
C’ est bien plus que l’allocation sociale attribuée à nos sans abris qui s’élève, si j’ai bonne mémoire, à moins de 500€ mensuel
Mais ou « Wallons-Nous??? » (à lire à haute voix!) .
Honte à la Belgique ? Non !
Mais honte à nos gouvernants

Oui !!!! Ce que les réfugiés de l’aéroport de Bierset (Liège) ont revendiqué et obtenu !!
Seulement 38 euros par jour, comme argent de poche, du fait qu’ils sont logés, nourris et blanchis à l’ œil !!!!
Pour eux…mais sur le compte des Belges !!!
Sachant que le Ministre des pensions veut que les Belges travaillent plus pour avoir des bonus avec leur pension, sans quoi les nouvelles pensions vont être diminuées, les Belges disent…. Honteux !!!!
Vive les politiciens Belges !
38 euros par jour et par réfugié à Bierset …
Combien donne-t-on, Messieurs les Ministres, à nos Belges qui meurent de froid dans nos rues ? ? ? RIEN !
Or ….. 38 x 30 jours = 1140 euros par personne ! en net ! ! !
Beaucoup de pensionnés ont beaucoup moins alors qu’ils ont travaillé toute leur vie…
C’est HONTEUX ! À transférer … si vous osez !

EN PANNEAU (2014)

Ce texte est tout a fait faux, et est lui même honteux dans ce qu’il veut faire passer comme message.

Cette information est totalement fausse, comme le confirme le secrétaire D’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA). « Les demandeurs d’asile ne reçoivent pas d’argent », confirme-t-il sur son propre compte Facebook, pour répondre directement aux internautes dubitatifs. « Je l’ai déjà répété souvent, et je vais visiblement devoir encore le répéter. Les demandeurs d’asile ne reçoivent PAS d’argent. Seulement un lit, des sanitaires, du pain, du matériel de première nécessité donc, pas de soutien financier. Les centres qui concentrent ces lits et autres facilités reçoivent en effet de l’argent de Fedasil qui gère toutes les factures demandées (locations d’appartements ou de maisons, nourriture, coûts administratifs, eau, électricité…). Le montant total de ces facilités est d’environ 40 euros par adulte et 29 euros par mineurs. Cet argent va donc aux centres et jamais dans les mains des demandeurs d’asile. Ce montant est le même que sous Maggie De Block ou d’autres par le passé. C’est le cas depuis des années. Ce serait donc bien que cette publication soit aussi partagée 2.000 fois ».


Sources : SudInfo.be