MISE AU POINT : les bébés naissant dans un avion n’obtiennent pas tous des voyages gratuits à vie.

baniere-site-vrai-et-faux

 

baniere-site-vrai-et-faux

Quelques explications s’imposent :

Ce qui est VRAI : Fin juin 2017, une Indienne a donné naissance à un petit garçon du nom de « Jetson » lors d’un vol commercial international, alors qu’il se trouvait à 10 000 m d’altitude. La jeune femme, enceinte de 8 mois, a senti de violentes contractions alors qu’elle se trouvait à bord.

L’appareil se trouvait encore à mi-chemin. Le personnel, assisté d’une infirmière, a décidé de l’aider à accoucher sur place. Le petit garçon est très vite venu au monde.

La compagnie aérienne, Jet Airways, ravie de cet heureux dénouement, a décidé d’offrir la gratuité des vols au nouveau-né pour sa vie entière.


Ce qui est FAUX :  il serait FAUX de croire qu’il suffit d’accoucher dans un avion pour pouvoir profiter de cadeaux de la part de la compagnie aérienne. Une mise au point sur les différentes réglementations concernant l’embarquement d’une femme enceinte et l’accouchement pendant un vol s’impose.

Est-ce qu’une femme sur le point d’accoucher a le droit de prendre l’avion ?

Air France n’interdit pas aux femmes enceintes de voyager. Toutefois, la compagnie leur conseille de demander l’avis de leur médecin avant de voyager, et d’éviter de voyager au cours du dernier mois de grossesse […].

Pour la compagnie Iberia, rien n’interdit de prendre l’avion à une femme sur le point d’accoucher, mais cela lui est fortement déconseillé.

En revanche, British Airways n’autorise pas les femmes dans leur derniers mois de grossesse à voyager dans ses avions, sauf lettre de leur médecin l’autorisant spécifiquement, et expliquant la nécessité du déplacement le cas échéant.

Même politique chez la compagnie Alitalia.

Est-ce que naître en plein vol donne le droit à des réductions ou des avantages?

Pour le porte-parole de la compagnie Air France, il y a trop d’idées fausses : le commandant de bord ne devient pas automatiquement le parrain du bébé. De même, si un nouveau-né venait au monde sur un vol, personne ne bénéficierait de vols gratuits à vie. La compagnie sait «avoir le geste approprié pour féliciter la famille».

Pour British Airways, ils ne garantissent pas non plus de statut particulier aux bébés qu’ils voient naître à bord de leurs avions.

Et pour le porte-parole d’American Airlines, le bébé «a déjà droit à un vol gratuit, jusqu’à l’atterrissage» !


Conclusion

La légende des billets d’avions systématiquement gratuits à vie pour un bébé né à bord d’un avion est bel et bien un mythe.

Offrir un cadeau de ce genre à un nouveau-né est un fait exceptionnel, et ne concerne sûrement pas toutes les compagnies aériennes !

z-1


Sources : Est Républicain – Slate – Air-France –