NON, ce n’est pas l’intérieur d’avions épandeurs de Chemtrails

Les Chemtrails ont toujours intrigués les scientifiques du monde entier et ont toujours été des sujets à polémique.
Nous n’avons pas la prétention de détenir la vérité, nous ne sommes pas scientifiques, juste une équipe à la constante recherche de la vérité. Nous n’aborderons donc pas dans cet article le fond du sujet, puisque les uns y croient dur comme fer, d’autres sont sceptiques et certains n’y croient pas du tout, nous vous laissons donc vous faire votre opinion.
Dans cet article, nous nous contenterons juste de prouver que ces soit disant images  « jamais vue » de l’intérieur des avions épandeurs de chemtrails, n’en sont pas, bien que souvent reprises par bien des sites traitant des chemtrails, où pour faire le buzz afin d’être visité un maximum.


Sur cette première photo, rien de nouveau, puisque dans un article de Métabunk.org de 2013, sur lequel nous nous baserons, nous pouvons voir une image similaire datant de 1994, qui montre l’intérieur d’un prototype  d’un Boeing 777, aménagé pour le test, les sièges et passagers avaient été remplacés par 50 barils d’eau, ces derniers ayant été conçus pour simuler les différents centres de gravité possible lorsque les passagers sont en mouvement dans l’avion comme le prouve le site de AIRLINERS.com en 2005.



Cest FAUX,le site « askepticalhuman.com » nous montre qu’il s’agit de la section avant de la cabine du prototype du Boeing 747-8I. Les réservoirs noirs stockent de l’eau qui est déplacée longitudinalement au sein de l’avion (grâce à la tuyauterie grise) durant les vols d’essai. Cela permet un contrôle précis de la position du centre de gravité et la mesure des marges de stabilité et de contrôle correspondantes. Deux équipements de mesure de la pression, câblés en rouge, sont également visibles. Ils sont reliés aux sondes de pression dynamique à l’extérieur du fuselage au travers de hublots remplacés pour l’occasion (les sondes à droite étaient déconnectées au moment où la photo a été prise ci-dessous).


Le site Boieng 737.org.uk, vous montre cette même photo de 1999 montrant le panneau de ravitaillement avec gestion de soupape se trouvant sous une des 2 ailes, ce site vous donne même les précautions d’usage.

une fois de plus un détournement d’image et l’on peut retrouver l’originale sur AIRLINES.net

ENTHEMADHOUSE.com comme Métabunk.org confirme que ces images date bien d’un test Boeing 777 en 1994.

Le site Collective-evolution.com, où est reprise la photo ci-dessous confirme qu’il s’agit bien de simulation pour les tests Boeing .

Une recherche rapide avec Google Images montre qu’il s’agit d’ une opération en Malaisie , et non de « chemtrails ».

Pour L’image ci-dessous, c’est le logo sur la tenue de travail qui a été changé :

 Dans les images de soit disant de chemtrail, on pourrait croire que seul les images des essais de Boeing seraient utilisées, mais non, détrompez-vous, voici ci-dessous, l’intérieur d’un avion chemtrail, sauf qu’il s’agit, là encore de test effectué en FRANCE, et plus particulièrement à PARIS-BOURGET, de plus, pour le coup, nous avons même le nom du photographe, qui indique bien que se sont des ballastes représentants des passagers lors d’un test de Airbus A380-841 , sur les sites AIRLINERS.com et Métabunk.org

MISE A JOUR du 8 Janvier 2018 :
Publiée le 5 Janvier 2018, la vidéo se trouvant en-dessous de notre capture écran, est de plus en plus partagée sur Facebook.


Quant est-il ?
On voit bien sur cette vidéo (copiée sur Youtube) qu’il est indiqué « chem-trail » sur l’écran du tableau de bord et cela  est présenté comme un « Chemtrail Generator », mais là encore, c’est Métabunk.org qui vient à notre secours pour préciser :

  • Le « panneau de commandes de chemtrail » qui est mentionné est une blague. Certains pilotes trouvent drôle l’idée des chemtrails, alors ils se moquent parfois de ceux qui y croient en postant des blagues sur les écrans.
    D’autant plus que, comme on peut le voir ci-dessous, un pilote peut taper ce qu’il veut sur l’écran de bord, mais ne peut le valider, car automatiquement, un message « erreur » apparaîtrait à l’écran.

Il apparaît d’ailleurs clairement sur la vidéo ci-dessous, montrant le maniement sur l’écran d’un Boeing 737-800, que le pilote,  écrit « HALLO » au clavier (1:32).

2018- Chargement de GLYPHOSATE….
Non, c’est juste un ravitaillement d’un Boeing :


Nous n’avons pas repris toutes les photos et vidéos, qui sont toutes prises sur des essais des divers types de Boeing et Airbus A380 et qui sont la preuve de détournement d’images, car notre article serait très long, mais vous pouvez les retrouver sur les divers sites ci-dessous en source.
Nous ferons juste une remarque :

Si ces barils contenaient vraiment un poison quelconque, pensez-vous que les divers personnages, dont certains logos d’appartenances on été changés, pourraient se balader sans un équipement spécial adapté à toutes éventuelles contaminations où autres dans ces avions ?

z-1


Sources : Métabunk.orgAIRLINERS.comAIRLINERS.net/Boieng 777-240/LR – Boieng 737.org.uk  – Collective-evolution.comENTHEMADHOUSE.comaskepticalhuman.comAIRLINERS.com/A380-841Malaysiaflyingherald – ELLINIKA HOAXES.gr – Métabunk.org/A380-841 –  Métabunk.org/tableau de bordwikipedia/Installation_d’essais_en_vol