Non, cette méthode n’est pas la plus sûre pour enlever les tiques !


SE DÉBARRASSER D’UNE TIQUE
Une infirmière a découvert un moyen sûr et facile d’enlever les tiques,
> > > faisant en sorte qu’elles se rétractent automatiquement si vous suivez ces simples instructions.
Lisez ceci, cela pourra vous sauver de quelques problèmes majeurs, y compris de la maladie de Lyme.
Le printemps est de retour et les tiques vont bientôt se montrer.
Voici un moyen de les éliminer sur vous, sur vos enfants, sur vos animaux de compagnie, essayez-le.
Avertissez tout le monde : personnes avec des enfants, chasseurs avec ou sans chiens,
> > > ou toute personne qui fait un pas à l’extérieur en été !
Une infirmière d’une école a écrit les informations ci-dessous, et ça marche vraiment !
J’ai vu une pédiatre qui m’a dit que c’était la meilleure façon d’enlever une tique.
C’est super parce que cela fonctionne dans les endroits où il est parfois difficile d’utiliser des pincettes :
> > > Entre les orteils, au milieu d’une tête pleine de cheveux noir etc . . ..
Appliquer une noisette de savon liquide sur une boule de coton,
> > > couvrir la tique avec la boule de coton imbibée de savon et tamponnez-la pendant quelques secondes (15-20),
> > > la tique va spontanément se détacher et se coller au coton quand vous enlèverez celui-ci.
Cette technique a fonctionné chaque fois que je l’ai utilisée
> > > (ce qui était souvent le cas), et elle est beaucoup moins traumatisante pour le patient et plus facile pour moi…!
Même la femme de mon médecin m’a appelé pour obtenir des conseils,
> > > parce qu’elle avait une tique sur le dos qu’elle ne pouvait pas atteindre avec des pincettes.
Elle a utilisé cette méthode et m’a immédiatement rappelé pour dire que cela avait fonctionné !
Conclusion : Lorsque vous partez en randonnée, faire les foins, ou tout autre contact avec l’herbe ou les arbres
« Ayez toujours dans votre sac un petit flacon de savon liquide et quelques cotons-tiges ;
> > > on obtient un effet similaire avec toutes les huiles du commerce « ’

La tique est responsable de plusieurs maladies infectieuses, dont la plus connue est la maladie de Lyme, due en Europe à une bactérie appelée Borrelia.

Les premiers symptômes de la maladie de Lyme apparaissent dans les 3 à 30 jours après la piqûre de tique.

Une plaque rouge inflammatoire, appelée érythème migrant, apparaît alors autour du point de piqûre, avant de s’étendre progressivement (la plaque a un diamètre souvent suprérieur à 5 cm). Celle-ci peut s’accompagner de fièvre, mais elle ne démange pas. Un traitement par antibiotiques est indispensable. L’érythème migrant disparaît alors rapidement en 1 à 4 semaines. Il existe aussi des formes disséminées de maladie de Lyme (érythème à distance de la zone de piqûre de tique, dans les jours ou semaines après la piqûre de tique, fièvre, maux de tête, fatigue…).


Concernant la soi-disant découverte, par une infirmière scolaire, d’une technique sûre pour enlever les tiques

Bien que cet email ait commencé à circuler sur Internet en mai 2006, les conseils qu’il tente de transmettre sont beaucoup plus anciens. Plusieurs « remèdes de grand-mère » conseillent d’enlever une tique en l’enduisant d’une substance qui paraîtrait adaptée. D’autres conseillent de placer une allumette ou une aiguille chaude à l’arrière de la tique, de tamponner la tique avec du vernis à ongles ou de la vaseline, ou encore de chatouiller le dessous de la tique pour la convaincre de lâcher sa morsure !
Ces remèdes maison sont efficaces dans certains cas, cependant, ils ne fonctionnent pas toujours rapidement, et ils peuvent même aggraver les choses en incitant les tiques à libérer de la salive supplémentaire ou à régurgiter leur contenu intestinal dans la circulation sanguine, ce qui augmente le risque de transmission de bactéries à leurs hôtes !
En outre, étouffer les tiques en les enduisant de savon, d’huile ou de vaseline, est une méthode inefficace pour les tuer car elles ont une fréquence respiratoire si faible (3 à 15 respirations par heure) qu’avant que la tique ne meure, elle aura eu le temps de relarguer de nombreux agents pathogènes.

L’Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques recommande de ne surtout pas utiliser de produits comme l’huile, l’éther, l’alcool, le feu … pour retirer une tique.


Quelles sont les recommandations des autorités de santé ?

Quand vous constatez une tique encore accrochée à la peau, l’urgence est à son retrait, qui doit se faire le plus rapidement possible et de manière adaptée. Ne cherchez pas à tirer dessus pour l’arracher. Des tire-tiques sont disponibles en pharmacie ou chez le vétérinaire, et permettent de « dévisser » la tique sans risque :

Une fois retirée, et si la tique est restée en place moins de 36 à 48 h, inutile d’instaurer un traitement antibiotique préventif. En revanche, nettoyez la plaie avec de l’eau et du savon, et surveillez l’apparition de signes secondaires. Si des signes apparaissent, rappelez à votre médecin qu’une tique vous avait piqué quelques jours ou semaines auparavant. Il pourra facilement confirmer ou infirmer le diagnostic, entre autres grâce à une prise de sang (sérodiagnostic).


Voir notre autre article concernant les tiques :

Ceci n’est pas un nid de tiques !

Tiques IALU

Ameli.frFranceLymeSnopes