NON, cette photo ne représente pas des mariages enfants/adultes au Yémen ou ailleurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Il est FAUX de prétendre comme beaucoup de médias officiels ou non, que cette photo représenterait des mariage entre enfants et adultes. En effet, cette photo date de 2009 et servait à montrer des demoiselles d’honneurs lors d’un mariage du Hamas en Palestine, comme le souligne HoaxBuster dans son article :

  • En effet, les petites filles prises en photo au bras des futurs mariés ne sont pas les futures épouses, mais beaucoup plus simplement des… demoiselles d’honneurs, les mariées étant elles tenues à l’écart de la cérémonie.
    Tim Marshall, journaliste à Sky News, a assisté à une de ces cérémonies. Dans un article intitulé « Islamophobia. Ignorance Or Propaganda? », il explique via son blog : « la fête concerne 450 jeunes mariés âgés de 18 à 28 ans, les futures épouses sont ailleurs, certaines parmi les 5000 invités. Les fiancés tiennent par la main des cousines ou des nièces âgées de 3 à 8 ans environ, habillées en robes de mariées. Ils montent sur la scène, les acclamations et la musique s’intensifient. Les petites filles s’amusent comme jamais, puis, lassées au bout d’un moment, descendent de la piste de danse et se mettent à jouer entre elles. »

2017- Un article de SANTEPLUSMAG.COM ressort la même photo pour illustrer son article intitulé :

Cette petite mariée de 8 ans est morte pendant sa nuit de noces, la raison de son décès vous déchirera le cœur.

Un article qu’on pourrait qualifier de réchauffé afin de faire le buzz, puisque Le Monde en parlait déjà le :

  • Yémen : les autorités présentent une fillette pour démentir son viol et sa mort : Selon de nombreuses sources, la petite Rawan, âgée de 8 ans, serait morte des suites de ses blessures, après sa nuit de noce. « Voici la fillette Rawan. Elle est vivante et n’a jamais été mariée », a annoncé lors d’une conférence de presse le directeur des enquêtes criminelles de la région de Harad, dans le nord-ouest du pays.
  • La fillette a affirmé se nommer Rawan Mohamed Abdo Hattane et a assuré ne jamais avoir été mariée. « Tout ce qui a été dit est faux« , a-t-elle déclaré. Un homme se tenant à ses côtés a été présenté comme son père, sans que ce dernier ait fait de déclaration. La fillette a subi un examen qui a conclu qu’elle était vierge.
  • Selon des militants yéménites, un projet de loi fixant à 17 ans l’âge légal du mariage avait été bloqué au Parlement yéménite en 2009 par des députés ultraconservateurs du parti islamiste Al-Islah.

La pression exercée par l’UNICEF sur cette affaire et sur celle de la petite Nojoud Ali, mariée de force à 8 ans et qui avait obtenu le divorce à 9 ans devant un tribunal, vient d’avoir une répercussion positive au Yémen. En effet, Le Parlement yéménite a adopté une loi limitant l’âge légal du mariage à 17 ans, que ce soit pour les garçons ou les filles.
Le texte législatif impose aussi le consentement de la future épouse, quel que soit son âge. « La décision du Parlement yéménite est un grand pas pour le droit des femmes et des enfants au Yémen, mais aussi une voie à suivre pour les pays qui continuent de permettre le mariage des enfants », s’est félicitée Rama Yade, la secrétaire d’État aux Droits de l’homme.

Malheureusement, dans les contrées reculées de certains pays, il faut être conscient que les mariages entre adultes et enfants mineures existent toujours bel et bien, et il ne faut pas aller spécifiquement dans les « pays musulmans ».

Ainsi, aux États-Unis, comme le souligne Le Figaro en juillet 2016, donc très récemment, se marier avec une fillette de 12 ou 13 ans était possible sous certaines conditions dans l’État de Virginie, aux États-Unis. La législation locale vient enfin d’y mettre un terme.

  • Les parents devaient apporter leur bénédiction, et la petite fille être enceinte, rapporte le Washington Post. Dorénavant, la loi, soutenue par deux femmes politiques (l’une républicaine, l’autre démocrate), autorise le mariage entre personnes majeures uniquement. Les jeunes filles entre 16 et 18 ans peuvent elles aussi passer devant Monsieur le maire, mais à la condition qu’elles soient émancipées de l’autorité parentale.
    Ainsi, la nouvelle législation devrait permettre de « freiner les mariages forcés, la traite des personnes et le viol déguisé en mariage », ajoute le journal américain. Selon certains activistes, cités par le Washington Post, des agresseurs pouvaient en effet échapper à une enquête en se mariant tout simplement avec leur victime. Entre 2004 et 2013, près de 4 500 enfants étaient mariés en Virginie, précise le site américain. Parmi ceux-ci, 200 étaient âgés de 15 ans et moins et 90 % étaient des filles.

Une réalité troublante que le youtubeur Coby Persin avait dénoncé en vidéo, en février 2016. Dans un film de 4 minutes 28, l’animateur avait mis en scène un homme de 65 ans et sa jeune épouse de 12 ans en plein milieu de Times Square, à New York.

z-1


Sources : HoaxBusterTim MarshallBlog New Sky.comLe MondeLe Monde.frgenreenaction.netLe FigaroWashinton Post.comindependent.co.ukMadame le figaro.frCoby Persin