Non, on ne supprimera pas le liquide en 2018.

A y est ! Bruxelles a sorti le texte pour la suppression du liquide en… 2018 !

Ci-dessous, la photo du texte que Bruxelles a sorti tard le soir (évidemment) afin d’OBLIGER TOUTE L’EUROPE A NE PLUS ACCEPTER L’ARGENT LIQUIDE (POUR 2018).

 

Egon Von Greyerz: « Nous allons vivre une période où il n’y aura plus d’argent liquide »

La société sans argent liquide, c’est maintenant !

Vous pouvez consulter ce texte directement sur le site de l’union européenne au format Pdf.

Je vous conseille grandement d’aller lire l’article complet sur le site de Pierre Jovanovic et vivement de lire cet AVERTISSEMENT: Alerte supplémentaire sur les banques européennes !

D’après la photo, on n’aurait plus d’argent liquide en 2018. C’est bien entendu FAUX.

Le texte n’est qu’une proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL relatif aux contrôles d’argent liquide entrant dans l’Union ou sortant de l’Union et abrogeant le règlement.

La présente proposition aligne le règlement relatif aux contrôles de l’argent liquide sur les normes et bonnes pratiques internationales dans le domaine de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

En ce qui concerne la charge et les coûts administratifs, les mesures s’appliquent aux sommes d’argent liquide égales ou supérieures à 10 000 EUR franchissant les frontières extérieures de l’Union, convoyées soit par des personnes, soit par la Poste/par fret, un mode de transport très rarement utilisé par les entreprises. À l’heure actuelle, une personne physique qui accompagne un envoi d’argent liquide doit faire une déclaration. L’expérience montre que les transporteurs professionnels sont tout à fait conscients de leurs obligations et s’en acquittent en grande partie. La nouvelle obligation de communication concernant les envois d’argent liquide par la Poste et par fret vise à permettre aux autorités d’effectuer des contrôles et, si nécessaire, de demander des documents.

Le but : tenir compte des changements de comportement des criminels qui cherchent à éluder l’obligation de déclaration.

Aux fins de la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme, une obligation de déclaration devrait être imposée aux personnes physiques à l’entrée et à la sortie de l’Union. Afin de ne pas restreindre indûment la liberté de circulation ou de ne pas surcharger les citoyens et les autorités de formalités administratives, cette obligation devrait être soumise à un seuil de 10 000 EUR ou son équivalent en marchandises servant de réserve de valeur très liquide, en instruments négociables au porteur, en valeur sur carte prépayée ou en autres espèces. Elle devrait s’appliquer aux personnes physiques qui transportent de tels montants sur elles, dans leurs bagages ou dans le véhicule avec lequel elles franchissent la frontière extérieure. Ces personnes devraient être tenues de mettre l’argent liquide à la disposition des autorités compétentes à des fins de contrôle.

Une partie importante du public considère le paiement en espèces comme une liberté personnelle. Tout changement de politique serait donc très sensible et devrait partir de l’hypothèse que beaucoup pourraient s’opposer.


Conclusion

Ce n’est pas un texte définitif, et de toute façon cela ne concerne que les importants mouvements d’argent en liquide.

Donc ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours retirer, utiliser et payer avec du liquide en 2018 !

z-1


Sources : Commission Européenne –