Non, une mère de famille, gilet jaune Belge, n’a pas été tuée à Paris.



PIRE ENCORE… Faire-part de décès :


Nous ne parlerons pas de la suite filmée de l’arrestation de la jeune femme qui est hors-sujet.

rtl.be :

Non, aucune mère de famille « gilet jaune » belge n’a été tuée à Paris lors de la manifestation de samedi  :
L’information a circulé avec insistance sur Facebook dès samedi soir, une belge participant à la manifestation des gilets jaunes à Paris serait décédée, touchée par un tir de flashball à la tête selon les témoignages.
Cette rumeur est d’abord apparue samedi dans la journée, et notamment dans un live diffusé sur une page Facebook baptisée « Vécu, le média du gilet jaune », comme l’a repéré le journaliste Vincent Glad sur Twitter.


Dès samedi soir, il y a eu plusieurs vidéos sur YouTube de gens déclarant avec conviction le décès d’une certaine Coralie Thoreau. On trouvait également de nombreuses publications sur Facebook de personnes disant avoir assisté à la mort de cette « mère de famille courageuse« .

Il s’agissait souvent de comptes anonymes aux noms farfelus dans les différents groupes de gilets jaunes, la gilet jaune martyr devient Coralie Thoreau, parfois Coralie van Der Beekenfrites (un hommage à la gastronomie belge?). Ces noms sont pourtant introuvables sur le réseau social, comme sur Google. Il y a aussi beaucoup de commentaires disant qu’il s’agit d’une fausse information.

Relevons tout de même parmi les preuves avancées, celle d’une vidéo d’un certain Blerim Poliku.

La vidéo d’une durée de 4 minutes, postée avant 20 heures, un homme en pleurs, qui présentait la victime comme étant «une amie» dans un statut sur Facebook (archivé ici), ponctuant ses propos de «putain», revient sur la mort de «Coralie»: «C’était une femme humble. C’était une maman de famille. Ils l’ont buté. Elle a ramassé un flash-ball dans la tête. Putain, société de merde. Ils ont buté une mère de famille et il n’y a personne qui en parle. A Paris aujourd’hui, dans le 1er arrondissement, on a attendu des heures pour que les secours arrivent. Elle a perdu énormément de sang. Elle s’est ramassé un flash-ball dans la tête. Ils l’ont butée alors qu’elle avait les bras en l’air.»

Dimanche matin, sur son compte Facebook, désormais supprimé, il affirme avoir « été manipulé », présentant au passage ses excuses.


Mais, comme on le sait, sur le web, une fois une vidéo publiée, il en restera toujours quelque chose quelque part, ne fusse que parce que d’autres en auront fait une copie. Notez que la vidéo existe toujours sur youtube.

Plusieurs de ces publications ont quand même été effacées entre-temps.

Ce dimanche vers 11h, le Ministère des Affaires Étrangères belge s’étant renseigné auprès du Quai d’Orsay » a confirmé, par son porte-parole adjoint Karl Lagatie  sur  Rtl.be et sur Francetvinfo.fr, qu’il s’agissait bien d’une fausse information : aucun décès de belge (ni de français d’ailleurs) n’est à déplorer en marge de la manifestation de samedi.

z-1


Sources : rtl.be  –  Francetvinfo.frliberation.fr/checknews