NON, ce n’est pas le Prix Nobel de médecine qui a dit cette phrase.

La phrase de l’année dite par le Prix Nobel de médecine.

(el oncologo, brasileno Drauzio Varella)

« Dans le monde actuel, on investit cinq fois plus en médicaments pour la virilité masculine et en silicone pour les femmes, que pour la guérison de l’Alzheimer. D’ici quelques années, nous aurons des vieilles aux gros seins et des vieux aux pénis bien raides, mais aucun d’entre eux ne se souviendra à quoi ça sert. »

Pour Hoax-Net, cette phrase sonne vraiment faux de la bouche d’un soi-disant Prix Nobel de médecine, et pour cause ! Certains apprécient peut-être l’humour, mais il faut savoir qu’elle n’a jamais été dite par le médecin à qui elle est attribuée, médecin qui n’a pas non plus reçu un Prix Nobel de médecine…

Une phrase devenue virale depuis de nombreuses années

Cette « phrase de l’année »,  traduite dans plusieurs langues, n’est absolument pas nouvelle puisqu’on la trouve sur Internet depuis au moins 1999 ! Dans la recherche Google, on la retrouve des milliers de fois, avec pour seule mise-à-jour la nouvelle année en cours.

Un médecin qui n’a jamais reçu le Prix Nobel …

Drauzio Varella est cancérologue et écrivain. Il est l’un des pionniers dans le traitement du SIDA au Brésil, mais il n’a jamais reçu de Prix Nobel de médecine !

… Et surtout, qui n’a jamais dit cette phrase !

Fin 2008, Varella a accordé une interview à une station de radio en Espagne. Il en a profité pour clarifier la situation :

« Je n’ai aucune idée des investissements consacrés à la recherche sur la maladie d’Alzheimer, donc une telle estimation n’est pas possible de ma part. De plus, je ne dirais pas une telle grossièreté, pas même dans un bar. »


Conclusion

Voilà encore un bel exemple de citation apocryphe. Comprenez : une citation attribuée à une personne qui n’en est pas le réel auteur !

z-1


Sources : Site officiel de Drauzio VarellaPrix NobelFolha de S.Paulo