NON, les chinois n’exportent pas de la viande humaine en Afrique

5-HOAX-NET ENTETE

pork-corpse-fb

« Envoyez ceci à tous vos contacts s’ils vous plait, c’est très important.

Les chinois ont commencés à produire du corned beef avec leurs morts, qu’il envoient en Afrique. Merci de vous tenir à l’écart du corned-beef indépendamment de la marque, en particulier en Afrique et dans les épiceries Afro-Asiatiques. »

1-STATUT-FAUX2

Les rumeurs de cannibalisme sur internet (et encore plus dans la vraie vie) ne datent pas d’hier. Toujours est-il que la grande majorité des histoires qui circulent se sont révélées être des fakes, ou restent improuvées, impliquant en général des États n’ayant pas une très bonne réputation sanitaire (Chine ici, mais aussi Nigéria, Corée du Nord, Taïwan, Inde…) , des entreprises multinationales ou des fabrications de faits divers.

Alors qu’en est-il pour celui-ci?

La surpopulation et le manque de traçabilité auraient-ils amené la Chine à commettre ces excès?

Pour ce qui est des images  déjà, on est clairement dans le fake:

Les deux images de droite proviennent d’une installation au plus grand marché de viande d’Europe (le Smithfield Meat Market) à Londres, datant de 2012, promouvant la sortie du jeu vidéo Resident Evil 6. La viande qui y était vendue était de la viande essentiellement de porc, assemblée de façon à ressembler à des membres humains:

hand


Les bénéfices de cette vente ont été reversés à l’association anglaise Limbless, qui vient en aide aux personnes ayant perdu un membre.

L’image de gauche, quant à elle, montre en fait une boite de thon, si si….du thon (Tuna=Thon).

En ce qui concerne l’accusation:

Il n’est pas faux de dire que la Chine à connu des scandales  alimentaires , essentiellement concernant des ajouts de produits chimiques dans les produits alimentaires. Une société chinoise a également en 2005 été accusée de récupérer la peau des personnes exécutées pour fabriquer des produits cosmétiques. Mais ces scandales sont à chaque fois localisés et certainement pas imputables à l’ensemble de la Chine…

Concernant cette histoire, bien sûr les principaux accusés démentent, mais surtout aucune preuve autre que les fausses photos dont nous avons parlé ci-dessus n’est avancée.

Il semblerait que l’origine de la rumeur, qui jusqu’à preuve du contraire est infondée, provienne en fait des tensions entre la Chine et la Zambie, qui accuse cette dernière d’encourager les bas salaires et les mauvaises conditions de travail avec son influence croissante sur cette zone.


Sources : SnopesDailymailKotaku Laughing Squid