Non, Donald Trump n’a pas visité un avion Chemtrail.

« Donald Trump visite un avion Chemtrail et promet de mettre fin au programme »

Il est vrai qu’une INFAUX

comme celle-là « ça doit se savoir » !

Le scoop de la revue de presse « Ça doit se savoir » provient mot pour mot d’un autre site, « STOP-MENSONGES », qui lui l’avait copié sur le site SATIRIQUE américain « ncscooper.com » (Nevada County Scooper). L’article original avait été publié en juin 2017.

Ce que vous voyez ci-dessus est un nouvel avion aménagé afin de réaliser des tests, comme pour tout nouvel avion. Les sièges et passagers sont remplacés par 50 barils d’eau, ces derniers ayant été conçus pour simuler les différents centres de gravité possibles lorsque les passagers sont en mouvement dans l’avion.

Explication dans notre article sur ce sujet ICI.


On retrouve les photos illustrant l’article sur le post Twitter du Directeur de la Maison Blanche et assistant de Donald Trump, Dan Scavino Jr. Ces dernières, publiées le 17 Février 2017, montrent Donald Trump effectuant un vol dans le nouveau Boeing Dreamliner à Charleston, en Caroline du Sud.


PRÉSENTATION

DES DEUX SITES
QUI PUBLIENT CETTE INFAUX


Celui qui gère le site Stop-mensonges s’appelle Laurent Freeman, Laurent Pierre André Gouyneau de son vrai nom.
Dans un article « Le Parisien.fr » datant de 2016, il est décrit comme ceci :

« Le géniteur de Stopmensonges.com est une star dans son genre, même si personne ne l’appelle plus par son vrai nom. Trop franchouillard. Ce natif d’Orléans (Loiret), où il est né il y a quarante-trois ans, a choisi de s’appeler Laurent Freeman — Laurent Homme Libre — depuis qu’il médite entre quatre pommes de pins, consomme « au moins deux fois par mois » une poignée de champignons hallucinogènes et mène des chats avec ses disciples depuis L.A. (Los Angeles), où il est installé. C’est dans sa villa confortable que l’a rencontré le magazine « Society » pour un portrait au long cours paru en Mars. Le reporteur n’a pas fait le voyage pour rien, car Homme Libre est considéré comme « l’un des plus influents complotistes français ». « 

Celui qui gère le site « Ça doit se savoir » c’est Alain Mirak, . Il est notamment le webmaster des sites dont le contenu de ses articles sont est à base de conspirations, Extrême-Droite, Fake News, etc.
Pour ses dangereux sites de pseudo-santé, il reçoit le soutient de Jérome Famechon, webmaster des (FAUX) »Anonymous France » (en rappelant que les vrais Anonymous n’ont et n’auront jamais une page Facebook).

Voici quelques-un des sites d’Alain Mirak a éviter

Enfin pour terminer, nous vous proposons cette vidéo du Site Hygiène Mentale

qui en dit long sur le sujet.  

z-1


Sources : Snopes.comHOAX-NET/ChemtrailWithe House.govTwitter/Dan Scavino JrLe Parisien.fr