NON, la leptospirose ne foudroie pas une personne en 24 heures.

IMPORTANT ! À LIRE !
Ne supprimez pas ce message avant de le partager à l’autre. Le dimanche, une famille est allée pique-niquer avec une boîte de conserve et quelques boissons. Lundi, deux membres de la famille sont admis à l’hôpital et placés à l’unité des soins intensifs. Ils sont décédés le Mercredi. L’autopsie conclut qu’ils ont été frappés par la ‘leptospirose’. Le virus se colle sur les boîtes de conserves, est invisible sans l’utilisation de lunettes / verres grossisants. Les résultats des tests ont démontrés que l’étain avait été infecté par l’urine des souris qui avaient séchée. L’urine contenait ‘Leptospira i’. Il est donc recommandé de rincer toutes les cannettes et boites de conserves également avant d’en consommer le contenu. De façon systématique et obligatoire. Les canettes et boîtes de conserves sont généralement stockées dans l’entrepôt et livrés directement aux magasins de détail sans étude de propreté.
Il a été démontré que le sommet de toutes les canettes et conserves est plus contaminés que les toilettes publiques (pleine de germes et de bactéries). Donc, nettoyez-les avec de l’eau avant de le mettre à la bouche en vue d’éviter totalement ces accidents.
Version 2019

 

Selon HoaxBuster :

Cette histoire, adaptée en français d’un hoax américain qui circule depuis 1998, se base sur des faits partiellement réels, comme d’habitude en pareil cas.

En effet, si le rat peut véhiculer la leptospirose et la transmettre à l’homme avec son urine, cela ne signifie pas nécessairement qu’il sera foudroyé sur le champ. La thèse de la fulgurance développée dans le hoax tombe dès lors que l’on sait que la période d’incubation varie de 4 à 19 jours.

Malheureusement pour lui, notre pauvre pécheur, soit disant victime de la leptospirose (mais qu’allait-il donc faire dans cette galère ?) n’aurait succombé que 24 heures après la dernière goutte avalée…

D’autre part, sachez que la leptospirose possède son antidote et qu’elle se soigne relativement facilement grâce aux antibiotiques.

Mais surtout, voici le démenti formel du site caducee.net :

Important :
Caducee.net n’est pas à l’origine des fausses informations sur la leptospirose qui circulent actuellement sur le réseau. Il s’agit d’un canular.

Article par Guillaume


EtSnopes.com de rajouter :

En général, les maladies liées à des canettes de soda incrustées d’urine de rat ne viennent pas des fournisseurs. La plupart des canettes de soda sont emballées dans des boîtes en carton et scellées de plastique tout en restant sur la ligne de production et ne sont donc pas à risque de contamination. En outre, une fois que les « embouteilleurs » ont mélangé le sirop des boissons gazeuses avec de l’eau gazeuse et édulcorant, ils essaient d’obtenir le produit fini au consommateur le plus rapidement possible. Les fabricants de boissons gazeuses ne sont pas des entrepôts de gros stocks de produits finis, la fraîcheur et la productivité étant primordiale, de sorte que le produit est rapidement déplacé, laissant peu de possibilités pour les rongeurs d’utiliser les sommets des boîtes comme latrines.

Néanmoins, il est toujours recommandé d’essuyer les boîtes, avant de les consommer, pour éviter de ramasser quelque chose transmis par les gestionnaires humains du produit.
Extrait de l’article de Barbara « errata » Mikkelson.


Selon L’Institut Pasteur
Leptospirose

 Cause :

La leptospirose est causée par la bactérie Leptospira interrogans. Celle-ci se maintient assez facilement dans le milieu extérieur (eau douce, sols boueux), ce qui favorise la contamination.

L’incubation dure de 4 à 14 jours. De nombreuses formes cliniques, allant du syndrome grippal à l’atteinte multiviscérale avec syndrome hémorragique sont décrites. Dans la forme modérée, la maladie débute par une fièvre élevée avec frissons, maux de tête, douleurs musculaires et douleurs articulaires diffuses. Elle peut évoluer vers une atteinte rénale, hépatique, méningée ou pulmonaire. Dans 20 % des cas, elle se complique d’un syndrome hémorragique. Aucun signe n’est vraiment spécifique, mais l’existence d’un ictère conjonctival et de myalgies est particulièrement évocatrice.

Les formes graves (ictéro-hémorragique ou maladie de Weil) associent insuffisance rénale aiguë, atteinte neurologique (convulsions, coma) et des hémorragies plus ou moins sévères (pulmonaire, digestive).

La convalescence est longue, mais généralement sans séquelles. Des complications oculaires (uvéite, kératite) tardives peuvent survenir.

Le diagnostic peut être confirmé par culture ou mieux, par amplification génique lors de la première semaine de maladie suivant l’apparition de la fièvre, ou par sérologie à partir de la deuxième semaine de maladie.


Une mise à jour s’impose concernant cet hoax datant de 2004 et qui est réapparu ces derniers temps. Nous sommes désolés, mais notre verdict n’a pas changé.

Il s’agit en fait de l’un des plus vieux «hoax» (ou fausse information) de l’histoire d’Internet.

Il s’agirait d’une « question de vie ou de mort ! » Et pour cause, à en croire ce post Facebook partagé plus de 23 000 fois, deux « membres d’une famille » seraient décédés après un pique-nique.

La cause du décès ? « Une boîte de conserves et quelques boissons ».

« L’autopsie conclut qu’ils ont été frappés par la ‘leptospirose’. Nous l’expliquons plus haut dans notre article. Le virus se colle sur les boîtes de conserve. Les résultats des tests ont démontré que l’étain avait été infecté par l’urine des souris qui avaient séchée »

On ne risque pas de mourir en buvant une canette (de bière, Coca, Orangina, etc.), en tout cas, pas de leptospirose.
Cette maladie, qui existe bel et bien, s’attrape en fait au niveau d’une plaie ou d’une muqueuse, l’œil le plus souvent après une longue immersion dans une eau infectée (notamment lors d’activités de loisirs aquatiques) et non avec un baiser furtif à une canette, comme l’expliquaient alors des spécialistes de l’Institut Pasteur.

Et enfin, il est toujours recommandé d’essuyer les boîtes, avant de les consommer, pour éviter de ramasser quelque chose transmis par les gestionnaires humains du produit.

HoaxBuster – Caducee.netSnopes.comInstitut Pasteur Libération –